Vous avez tout en vous …

VOUS avez TOUT en vous.
Vous êtes votre propre sauveur,
Et vous seul pouvez faire votre évolution.

PERSONNE D’AUTRE.

S’il est bien et même souhaitable de se faire aider (qui n’a pas eu un jour besoin d’une béquille ?), cela doit rester une béquille, rien de plus, et ne doit jamais en aucun cas se substituer à votre libre arbitre.
C’est VOUS, et UNIQUEMENT VOUS, qui devez décider de l’orientation de votre vie (même si vous vous trompez), car vous seul savez ce qui est bien ou non pour vous.

Si un médium, guérisseur, gourou, psychologue de l’âme, thérapeute énergéticien, voyant, et j’en passe, vous dit qu’il va vous apporter la solution à vos problèmes : fuyez !

Si ces mêmes personnes se sentent investies d’une mission pour vous mener à la vérité : fuyez.

VOUS avez TOUT en vous. Vous seul détenez votre vérité, qui vous est propre, et qui n’est pas forcément la même que celle de votre voisin.

PERSONNE ne détient la clé de votre évolution. Personne, mis à part vous, bien sûr … .

FAITES-VOUS CONFIANCE.

Un médium, guérisseur, gourou, psychologue de l’âme, thérapeute énergéticien, voyant, et j’en passe, qui vous demande de venir le voir régulièrement, qui vous fait peur en vous annonçant des évènements tragiques, qui vous maintient dans une dépendance : fuyez !

Dans le bouddhisme, le véritable maître (dans le sens noble du terme) est celui qui guide, qui suggère sans jamais rien imposer, afin que le disciple fasse ses pas comme il le souhaite, et qu’il trouve ainsi la voie qui lui convient.
Il n’est pas rare alors que l’élève supplante le maitre …

S’il en est ainsi, c’est que le maitre a accompli correctement sa voie, sa mission, en amenant à maturité son disciple sur le chemin qui est le sien.

Ceux qui ne procèdent pas ainsi sont dans l’Ego et le pouvoir.

Car oui, un médium, guérisseur, gourou, psychologue de l’âme, thérapeute énergéticien, voyant, etc … , peut vous aider à vous mettre sur le chemin, vous faire prendre conscience des trésors qui sont en vous, et vous aider à vous épanouir. Il peut être d’une aide précieuse. Mais cela doit se faire dans une ouverture bienveillante.

Prenez suffisamment de recul, utilisez votre sens critique, pour faire le tri dans ce qui vous est dit; ce que vous gardez, parce que cela vous aide, et ce que vous rejetez, parce que ce que l’on vous dit ne vous convient pas, ne vous parle pas.

A ce compte là, vous allez énormément avancer et progresser dans votre évolution spirituelle.

Prenez votre Liberté d’être et de penser !!
Agissez ! Faites ! N’hésitez pas à vous faire aider sur le chemin, EN TOUTE CONSCIENCE.

Et n’oubliez pas ce que je vous ai dit :

VOUS avez TOUT en vous.
Vous êtes votre propre sauveur,
Et vous seul pouvez faire votre évolution.

Géraldine Garance.
Médium et auteur du livre “Devenir médium” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie et Amour, pour votre cheminement spirituel personnel. C’est un texte unique. Merci de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter que j’en suis l’auteur. Merci !

Consultation voyant et médium : les pièges à éviter

Lorsque vous allez voir un voyant, ou un médium, fiez-vous avant tout à votre intuition, à votre instinct. Si vous êtes mal à l’aise en présence du voyant ou du médium, si vous avez une réserve que vous n’expliquez pas, écoutez-vous ! Faites-vous confiance ! C’est que ce voyant ou ce médium n’est peut-être pas compatible avec vous, avec vos énergies.

Fiez-vous également à votre bon sens ! Le bouche à oreille est en général un bon procédé. Avoir des retours de personnes qui ont consulté un voyant ou un médium en particulier, est toujours mieux que de vous fiez à une pub tapageuse, qui en met plein les yeux, avec des promesses douteuses (retour de l’être aimé, gain d’une forte somme d’argent, …).

Et par dessus tout, si le voyant ou le médium vous fait peur en vous annonçant des évènements négatifs, s’il vous maintient dans la dépendance (le consulter régulièrement, …), fuyez !

Vous pouvez bien évidemment consulter un voyant, un médium que vous ne connaissez pas, et que personne ne vous a conseillé. Faites jouer encore une fois votre intuition. Ce que dit ce médium, ce voyant, ou ce que vous pouvez lire sur lui, sur ses activités, vous inspire, résonne en vous, vous parle, vous vous sentez en confiance … . Bref, n’y allez pas à l’aveugle, mais prenez le recul nécessaire pour vous faire une opinion.

Un bon voyant, un bon médium peut se tromper (il n’est pas Dieu …), mais ne doit jamais en aucun cas vous maintenir sous sa coupe. Il doit vous laisser votre pouvoir de décision et de jugement sur les évènements de votre vie. Il peut vous donner des conseils, suivant les informations qu’il aura récolté sur votre avenir ou sur votre vie spirituelle, mais ne doit jamais décider à votre place de ce qui est bon pour vous, ou non.

Un voyant va vous parler essentiellement de votre avenir. Un médium peut vous parler de votre avenir, mais également de votre évolution spirituelle, de votre âme. Le voyant, et le médium peuvent également aller voir dans votre passé.

Vous devez toujours garder en mémoire que rien n’est inéluctable, et que l’avenir se modifie sans cesse, en fonction de vos pensées, de vos actes, de votre évolution. C’est pourquoi il peut parfois arriver que vous alliez voir un voyant ou un médium qui vous donne en janvier une information sur votre avenir, et qu’il ne vous redonne pas la même information quelques mois plus tard, car votre avenir se sera modifié en fonction de ce que vous aurez fait entre temps.

Ne perdez pas de vue que l’on reste maitre de son propre destin, et que le but premier de l’incarnation sur Terre est d’évoluer positivement vers son être profond.

Vous faire confiance pour mener votre vie reste encore le meilleur des choix. Le voyant, le médium peut  simplement être une aide précieuse et bienvenue sur votre chemin, le chemin qu’il vous appartient de faire.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

Etre médium et être voyant : ce n’est pas la même chose !

Être voyant et être médium, est-ce pareil ? Eh bien non, ce n’est pas la même chose !

Être voyant, c’est soulever “un coin du voile” pour aller piocher des informations probables sur l’avenir.

Être médium, c’est communiquer avec les autres plans de conscience. Un médium est un intermédiaire entre deux ou plusieurs mondes, d’où son nom de “médium”, “au milieu de”. Il peut ainsi communiquer avec les personnes décédées, situées sur un autre plan, avec les êtres de lumière, avec les animaux, les végétaux, et si on veut vraiment pousser plus loin avec les mondes extraterrestres … . Bref, avec tous les plans de conscience situés en dehors de notre plan terrestre, ou situés en dehors de notre compréhension humaine.

Peut-on être médium et être voyant tout à la fois ? Oui, bien sûr. Un médium peut également être voyant, car il peut aller chercher des informations sur l’avenir, sur certains plans de conscience, et communiquer avec des êtres de lumière, par exemple, qui lui donneront des informations sur l’avenir.

Pour la voyance, on devrait en principe toujours parler d’évènements possibles, ou probables, rarement d’évènements inéluctables, car l’homme a son libre-arbitre, et si les grandes lignes sont tracées, il a cependant la liberté d’en modifier le cours, en fonction de ses agissements, de ses pensées, de son  évolution, et de sa compréhension de la vie.

Être médium, être voyant doit être une philosophie de vie pour celui qui est sur ce chemin.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

 

 

 

La voyance : être voyant

Être voyant, c’est avoir la possibilité d’aller piocher des informations dans un avenir possible ou probable. On soulève le coin du voile qu’il nous est permis de soulever, afin de révéler le devenir de la personne qui consulte. Mais, grâce à son libre arbitre, la personne a le choix de réaliser ou non certains évènements de sa vie, en fonction du chemin qu’elle prendra, ou de l’intention qu’elle y aura mis.

L’avenir est toujours en mouvement, car il est conditionné par nos actions passées et présentes. C’est pourquoi tout n’est pas irrémédiablement inscrit. On parle d’avenir le plus probable. Pour certaines situations, il peut en effet y avoir plusieurs futurs possibles, selon la voie vers laquelle la personne va s’orienter.

Les rêves prémonitoires sont assimilables à de la voyance. On va piocher, lors de nos « ballades » nocturnes (voir sortie astrale), des informations situées sur d’autres plans de conscience, tout comme lorsqu’on fait une séance de voyance. Les flashs de voyance sont des éléments que l’on ramène d’autres plans de conscience.

La voyance peut être dissociée de la médiumnité. On peut être voyant, et ne pas être médium. Pour simplifier, être médium, c’est communiquer avec les autres plans de conscience, c’est faire passer les messages (de personnes décédées, par exemple). Un voyant peut devenir médium, mais ce n’est pas obligé … .

Géraldine garance.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin que nous soyons dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.