Expérience vécue lors d’un stage “Devenir médium”

La médiumnité prend parfois des tournures très étonnantes, et je vais vous raconter une anecdote vécue il y a 1 an environ …

Je m’occupais d’un groupe d’une quinzaine de personnes, lors d’un de mes stages “Devenir médium”.
Il y avait une bonne osmose de groupe, et les personnes étaient très motivées à appliquer les conseils médiumniques que je leur prodiguais. Nous étions en milieu d’après-midi, et le stage allait en intensité au fur et à mesure que la journée avançait.

Les stagiaires obtenaient de bons résultats médiumniques, tellement bons que nous nous sommes retrouvés soudain devant la situation de la fameuse scène du film “Ghost”, la scène où Whoopi Goldberg se fait incorporer par Patrick Swayze, qui est un être désincarné … .

Au stage, il y avait, assise l’une à coté de l’autre, deux femmes qui ne se connaissaient pas, venant d’horizons différents, et de régions différentes. Le “hasard” (sachant que le hasard n’existe pas) fait qu’elles se retrouvent assises l’une à coté de l’autre lorsqu’elles s’installent le matin pour le stage.

L’une a perdu son mari, son grand amour, 5 ans auparavant. Son rêve secret est de pouvoir vivre un jour cette scène du film, mais ce n’est que du cinéma … .
Elle parle souvent à son mari défunt, et lui a demandé le matin même qu’il soit là, bien présent, auprès d’elle pendant cette journée de stage, et qu’il lui manifeste son amour, sa présence …

La personne assise à coté d’elle ressent, à plusieurs reprises au cours de la journée, une présence, qui veut s’adresser à elle, légèrement insistante, sans être dérangeante, ou imposante. Elle ne ressent pas de peur, mais elle repousse à chaque fois son ressenti et cette présence.
Finalement, “cette présence”, qui n’est autre que le mari défunt de la personne assise à coté d’elle, arrive à établir le contact de façon plus claire, au moment même où elle prend une photo de cette voisine … Le contact est immédiat.

Là, tout va très vite, il lui explique qu’il ne veut pas lui faire de mal, qu’il lui demande la permission, juste utiliser son corps quelques brefs instants pour combler sa bien-aimée …

Elle a à peine le temps de donner son assentiment qu’il est là, très présent, à murmurer des paroles, à caresser les cheveux de sa femme, son visage, par l’intermédiaire de cette personne, qui par ailleurs reste très consciente de ce qu’elle est en train de vivre et de faire (caresser les cheveux, etc …). Mais elle se sent toute bizarre, dédoublée, elle n’est pas elle … .

L’autre personne est comblée, et nous racontera par la suite qu’elle a vraiment reconnu l’odeur de son mari, elle avait vraiment l’impression de sentir ses mains à lui, lui caresser le visage, lui parler avec ses mots … .

Cela a été un moment marquant et très intense pour toutes les personnes présentes au stage. On ressentait l’Amour qui se dégageait de tout cela, la douceur, le bonheur, la joie …

Il faut dire aussi que je pose beaucoup de protections énergétiques dans les lieux où se déroulent les stages, avant que les stagiaires arrivent, et les stages se déroulent dans des vibrations hautes et très positives. De plus, ce qu’il se passe pendant les stages sont autorisés par les Guides de Lumière.

C’est donc un cadeau merveilleux qu’ils ont fait à cette personne et à son mari, ainsi qu’à toutes les personnes présentes, de pouvoir vivre un tel évènement. Elles ne sont pas prêtes d’oublier cette journée !

Cela existe vraiment, ce n’est pas que du cinéma … .

Géraldine Garance, médium et auteur du livre “Devenir médium” (Vibrance Éditions)

Retrouvez ce texte, et beaucoup d’autres également, sur mon compte facebook “geraldine garance” ou “devenir médium”.

 

Je vous offre tout ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.