La mort … un sujet qui dérange …

La mort …

Un sujet qui dérange, un sujet qui fait peur …

La plupart des individus vivent leur vie comme s’ils ne devaient jamais mourir … .

Pourtant, à l’instant de notre naissance, nous sommes déjà destiné à mourir … et nous ne devrions pas l’oublier …

Sans y voir d’attirance morbide, cela permettrait tout simplement d’avoir une vue plus juste dans nos relations avec les autres, dans nos attachements, dans nos choix de vies, dans notre évolution …

Peut-être passerions-nous finalement plus facilement sur des choses, sur des évènements somme toute sans importance, si nous prenions conscience de notre vie à vivre, comme un cadeau qui nous est donné, et qui peut s’achever à tout moment … .

Nous prenons la mort comme une épreuve, une injustice, une punition, alors que ce n’est ni plus ni moins qu’un passage logique et obligé, dès l’instant où nous avons accepté de naître et de nous incarner …

Dans certaines civilisations, la mort est l’occasion d’une grande fête, et on se réjouit pour celui qui a enfin fini son temps sur Terre, qui a la chance de rentrer chez lui … .

Je crois qu’il est important de parler de la mort, de la dédramatiser. Il ne faut pas en avoir peur, car elle est de toute façon à vivre, et elle nous concerne tous, sans exception.

Alors autant ne pas faire la politique de l’autruche … .

La mort fait peur, parce qu’elle est associée (principalement dans nos sociétés !) à la douleur, au manque de l’être aimé, à la déchéance, au vide, au néant … .

Je le répète, la mort fait parti de la vie, elle est au centre de la vie, et concerne grandement l’évolution de l’âme.

Lorsque nous sommes sur le chemin de la spiritualité pour notre évolution, notre âme, à un moment ou un autre, demande à apprendre et à travailler sur LE DÉTACHEMENT.

Être dans le détachement ne veut pas dire être dans l’indifférence par rapport à l’autre, ou être insensible, ou ne pas avoir de peine suite au départ de quelqu’un … . Cela s’inscrit simplement dans une compréhension de l’âme, de ce qu’il y a à vivre. C’est avoir la chance d’avoir une vue plus globale, et de prendre le recul nécessaire, qui permet de minimiser la souffrance que peut éprouver notre personnalité terrestre, qui nous place souvent dans l’émotionnel, et fausse nos jugements et perceptions.

Dans le processus de mort, il faut en effet bien comprendre que personne n’appartient à personne (nos enfants ne nous appartiennent pas, nos parents, notre conjoint ne nous appartiennent pas). Ce sont simplement, tout comme nous, des âmes en évolution, qui ont accepté de revenir avec nous dans cette vie que nous vivons. Lorsque leur temps est fini, ils repartent sur leur plan de conscience, tout comme nous tout simplement.

Le comprendre permet d’aider à faire son deuil le mieux possible.
Prendre le recul de l’âme permet d’avoir moins peur de la mort.

Célébrons le Vie, célébrons l’Amour, vivons le mieux possible, pour qu’à l’heure de notre mort, nous soyons dans le contentement d’avoir bien vécu, exactement comme nous le souhaitions.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter que j’en suis l’auteur. Merci !

Message personnel de votre Guide de Lumière, qui s’adresse à vous …

Message personnel de votre Guide de Lumière, qui s’adresse à vous directement …

« Je t’aime, infiniment. Je t’aime, inconditionnellement. Tu es pour moi le bien le plus
précieux, et je ferais tout pour te mener à ton but, pour te permettre de vivre ton incarnation, telle que tu l’as choisie, pour l’évolution de ton âme. C’est la mission que tu m’as confié, avant que tu ne t’incarnes, et je compte bien mener avec Amour cette mission à bien, jusqu’au bout. Rien ne me fera renoncer, je t’aime tant ! Fais-moi simplement confiance, et aide-moi à t’aider.

Tu n’es jamais seul(e), même dans tes désespérances les plus secrètes, je suis toujours à tes côtés. Si tu as l’impression de ne pas me sentir, ce n’est pas moi qui m’éloigne de toi, c’est toi qui mets une barrière entre nous, que je respecte avec Amour. Je suis là pour t’aider, pour t’accompagner sur le chemin, coûte que coûte, et jamais ne me lasse de tes doutes, incertitudes, et peurs. Je te connais par cœur, et je t’aime tel(le) que tu te présentes à moi, car tu ne peux rien me cacher, pas mêmes tes recoins les plus sombres et les plus inavouables. Je sais tout de toi, et c’est ainsi qu’avec bonheur je peux t’aider le mieux possible.

Je te guide vers ta route, et je te tiens la main. Je t’en prie, ne me fais pas le reproche de te laisser vivre certaines épreuves, car je t’accompagne sur le chemin avec joie et Amour. Bien souvent tu ne souhaites pas entendre mes conseils et mises en garde, et tu t’entêtes dans une voie qui n’est pas la tienne. Je respecte alors ton libre-arbitre avec Amour, mais je ne t’abandonne jamais, je veille sur toi.

Il y a aussi certains évènements karmiques, que tu as décidé de vivre pour ton évolution. S’il te plait, dans ces cas-là, ne t’éloigne pas de moi, mais au contraire, fais appel à moi, demande-moi de l’aide, afin que je puisse t’aider au mieux à passer tes écueils.

Tu es très important(e) pour moi.

Je t’aime infiniment et inconditionnellement, plus que tu ne pourras jamais l’imaginer, le comprendre, et le concevoir, en terme humain.

JE T’AIME, et cela prend tout son sens.

Ton Guide de Lumière et d’Amour »

(Texte qui m’a été dicté par un Être de Lumière, destiné à chacun)

Géraldine Garance
Médium et auteur du livre “Devenir médium” Vibrance Éditions.

Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter que j’en suis l’auteur. Merci !

Les signes que les Guides de Lumière nous envoient …

Quand nos anges gardiens veillent sur nous …

Nos Guides de Lumière sont merveilleux, protecteurs, et ils passent par tous moyens pour communiquer avec nous …
Je vais vous raconter une anecdote dont je ne suis pas fière, mais que je trouve très parlante.

Souvent, je me réveille le matin avec une chanson dans la tête, jamais la même, et je ne sais pas comment elle m’est venue, car je ne l’ai pas entendue les jours précédents …
Cela a toujours un rapport avec ma journée qui va se dérouler : les mots de la chanson me dicte ma conduite à venir pour la journée …

Par exemple, pas plus tard que ce matin, je me suis réveillée avec la chanson “débranche” de France Gall …
Habituellement, je fais toujours attention aux différents signes que mes Guides de Lumière m’envoient. Mais aujourd’hui, sans y prêter vraiment attention, je me lève encore fatiguée (je crois que je dois travailler la nuit sur des plans subtils !), je prends mon petit-déjeuner, une tartine de pain reste coincée dans le grille-pain …
Bien évidemment, comme vous vous en doutez, au lieu de débrancher le toaster (ce que je fais pourtant habituellement TOUT LE TEMPS !), la tête ailleurs, sans penser à ce que je suis en train de faire, machinalement j’essaye d’enlever la tartine coincée avec la lame d’un couteau … et je fais sauter les plombs de toute la maison ! Surtension sur le grille-pain, je crois qu’il est fichu … .

Merci à mes Guides de Lumière et d’Amour pour leur protection ! Ils m’avaient pourtant prévenue le matin même … Et alors que je suis normalement très vigilante pour tous les signes qu’ils m’envoient, ce matin, je n’ai pas écouté leurs conseils … .

Soyez attentifs à toutes ces petites coïncidences, qui n’en sont pas, vos Guides de Lumière se communiquent à vous tous les jours !
En ce qui concerne la musique, cela est très vrai lorsque vous écoutez la radio, dans votre véhicule, par exemple. C’est fou le nombre de messages que vous pouvez recevoir !

Géraldine Garance, médium et auteur du livre “Devenir médium” (Vibrance Éditions)


Retrouvez ce texte, et beaucoup d’autres également, sur mon compte facebook “geraldine garance” ou “devenir médium”.

 

Je vous offre tout ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

Expérience vécue lors d’un stage “Devenir médium”

La médiumnité prend parfois des tournures très étonnantes, et je vais vous raconter une anecdote vécue il y a 1 an environ …

Je m’occupais d’un groupe d’une quinzaine de personnes, lors d’un de mes stages “Devenir médium”.
Il y avait une bonne osmose de groupe, et les personnes étaient très motivées à appliquer les conseils médiumniques que je leur prodiguais. Nous étions en milieu d’après-midi, et le stage allait en intensité au fur et à mesure que la journée avançait.

Les stagiaires obtenaient de bons résultats médiumniques, tellement bons que nous nous sommes retrouvés soudain devant la situation de la fameuse scène du film “Ghost”, la scène où Whoopi Goldberg se fait incorporer par Patrick Swayze, qui est un être désincarné … .

Au stage, il y avait, assise l’une à coté de l’autre, deux femmes qui ne se connaissaient pas, venant d’horizons différents, et de régions différentes. Le “hasard” (sachant que le hasard n’existe pas) fait qu’elles se retrouvent assises l’une à coté de l’autre lorsqu’elles s’installent le matin pour le stage.

L’une a perdu son mari, son grand amour, 5 ans auparavant. Son rêve secret est de pouvoir vivre un jour cette scène du film, mais ce n’est que du cinéma … .
Elle parle souvent à son mari défunt, et lui a demandé le matin même qu’il soit là, bien présent, auprès d’elle pendant cette journée de stage, et qu’il lui manifeste son amour, sa présence …

La personne assise à coté d’elle ressent, à plusieurs reprises au cours de la journée, une présence, qui veut s’adresser à elle, légèrement insistante, sans être dérangeante, ou imposante. Elle ne ressent pas de peur, mais elle repousse à chaque fois son ressenti et cette présence.
Finalement, “cette présence”, qui n’est autre que le mari défunt de la personne assise à coté d’elle, arrive à établir le contact de façon plus claire, au moment même où elle prend une photo de cette voisine … Le contact est immédiat.

Là, tout va très vite, il lui explique qu’il ne veut pas lui faire de mal, qu’il lui demande la permission, juste utiliser son corps quelques brefs instants pour combler sa bien-aimée …

Elle a à peine le temps de donner son assentiment qu’il est là, très présent, à murmurer des paroles, à caresser les cheveux de sa femme, son visage, par l’intermédiaire de cette personne, qui par ailleurs reste très consciente de ce qu’elle est en train de vivre et de faire (caresser les cheveux, etc …). Mais elle se sent toute bizarre, dédoublée, elle n’est pas elle … .

L’autre personne est comblée, et nous racontera par la suite qu’elle a vraiment reconnu l’odeur de son mari, elle avait vraiment l’impression de sentir ses mains à lui, lui caresser le visage, lui parler avec ses mots … .

Cela a été un moment marquant et très intense pour toutes les personnes présentes au stage. On ressentait l’Amour qui se dégageait de tout cela, la douceur, le bonheur, la joie …

Il faut dire aussi que je pose beaucoup de protections énergétiques dans les lieux où se déroulent les stages, avant que les stagiaires arrivent, et les stages se déroulent dans des vibrations hautes et très positives. De plus, ce qu’il se passe pendant les stages sont autorisés par les Guides de Lumière.

C’est donc un cadeau merveilleux qu’ils ont fait à cette personne et à son mari, ainsi qu’à toutes les personnes présentes, de pouvoir vivre un tel évènement. Elles ne sont pas prêtes d’oublier cette journée !

Cela existe vraiment, ce n’est pas que du cinéma … .

Géraldine Garance, médium et auteur du livre “Devenir médium” (Vibrance Éditions)

Retrouvez ce texte, et beaucoup d’autres également, sur mon compte facebook “geraldine garance” ou “devenir médium”.

 

Je vous offre tout ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

Expérience médiumnique lors d’une consultation

La médiumnité se manifeste de différentes manières, et j’ai envie de vous raconter une belle expérience médiumnique que j’ai vécu par perceptions olfactives au départ, il y a quelques années.
Je trouve que cette expérience amène beaucoup d’espoirs.

Il m’est arrivé, pendant une période donnée, d’être réveillée toutes les nuits par de fortes et entêtantes odeurs de fleurs de lys et de roses. Cela provenait d’une personne décédée qui se trouvait sur un plan éthérique élevé; elle venait me voir toutes les nuits, je la percevais par cette odeur de fleurs, mais elle ne disait rien, elle me regardait, se tenant là, sans parler. Cela a duré 9 jours.

Puis, le dixième jour, sans faire le rapprochement, je reçois dans mon cabinet de médiumnité, pour une consultation, une jeune femme qui a perdu sa maman dans des circonstances difficiles, et elle ne se remet pas de ce deuil douloureux. Elle sombre dans la dépression, n’a vraiment plus goût à rien … .
La mère de cette jeune femme s’impose alors à moi, et je la reconnais tout de suite. C’est la personne qui est venue me voir les nuits précédentes.

Cela me permet de comprendre immédiatement qu’elle souhaitait vraiment attirer mon attention sur cette consultation importante pour elle, et surtout pour sa fille, qui est mal en point, désespérée, surement veut-elle l’aider, la sauver … .
Pendant une heure, par mon intermédiaire, il y a eu dialogue entre la mère et sa fille, des mots d’amour ont pu être échangé, du baume au coeur, de la compréhension, permettant peut-être d’éviter le pire … .

Bien sûr, cela n’empêche pas le vide, le manque de l’être aimé, et une douleur sourde qui peut s’atténuer avec le temps, mais cette jeune femme est quand même repartie avec l’espoir au coeur, avec la certitude que sa mère est bien vivante, qu’elle est auprès d’elle, même si elle continue sa vie de l’autre coté … .
Sa mère lui a aussi dit de ne pas trop la pleurer parce qu’elle est heureuse et épanouie sur son plan de Lumière …

Je sais que cette jeune femme a, depuis, fait petit à petit un cheminement spirituel, pour comprendre que tout ce qui nous arrive à un sens, même les épreuves les plus difficiles, et elle est aujourd’hui dans l’apaisement. Elle a reconstruit sa vie.

Géraldine Garance, médium et auteur du livre “Devenir médium” (Vibrance Éditions)

Retrouvez ce texte, et beaucoup d’autres également, sur mon compte facebook “geraldine garance” ou “devenir médium”.

 

Je vous offre tout ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

Âmes soeurs et âmes jumelles

Y a t-il une différence entre une âme soeur et une âme jumelle ?

Oui. Une âme soeur et une âme jumelle ne se définissent pas de la même façon, ce n’est pas exactement la même chose.

On pourrait comparer cette différence, entre une âme soeur et une âme jumelle, à la nuance entre des frères et des frères jumeaux ou entre des soeurs et des soeurs jumelles.

Toutes les âmes viennent de la Source, ont été créées par la Source. Les âmes soeurs sont nées de deux étincelles de vies quasiment identiques, voire identiques. Les âmes soeurs sont très proches, issues de la même sphère et de la même famille d’âmes. Sur Terre, et sur les autres plans de conscience, les âmes soeurs ont les mêmes affinités, poursuivent les mêmes buts d’évolution, et se complètent parfaitement. Les âmes soeurs s’attirent (ou se repoussent), mais ne sont jamais indifférentes l’une à l’autre.

Les âmes jumelles sont issues de la même étincelle de vie, qui s’est scindée en deux (voire plus rarement, en trois, quatre, …) et cela a formé deux âmes (ou plus). Les âmes jumelles sont fusionnelles, deux moitiés incomplètes l’une sans l’autre, qui laisse un vide.

Une âme soeur n’est pas forcément du sexe opposé à l’autre âme soeur. Deux âmes soeurs peuvent être mère et fille, ou bien deux personnes (hommes et/ou femmes) qui se lient d’amitié, ou bien encore former un couple (hétérosexuel ou homosexuel), … . Les âmes soeurs vivent souvent une relation forte (que ce soit en positif, ou en négatif), qui leur laisse une empreinte. Les âmes soeurs sont attirées l’une vers l’autre, et en général, elles se reconnaissent.

Vivre une relation avec une âme soeur (qu’elle soit familiale, amicale, ou amoureuse) peut être très bénéfique ou tout au contraire destructeur, mais dans tout les cas toujours enrichissant, d’un point de vue de l’âme. Les âmes soeurs peuvent se retrouver et se suivre depuis plusieurs vies, parce qu’elles ont décidé de s’entraider, ou d’évoluer ensemble (s’entraider ne veut pas obligatoirement dire qu’elles auront des relations harmonieuses une fois sur Terre, car l’entraide peut prendre des chemins inattendus, bénéfique pour l’avancement de l’âme, mais difficile pour la personnalité terrestre …).

Les âmes jumelles forment généralement des couples (hétérosexuels ou homosexuels), et vivent une histoire d’amour intense, voire fusionnelle. Cela peut également se manifester sous forme d’une amitié très forte, saine, indestructible.
En principe, les âmes jumelles se reconnaissent, et elles sont attirées, poussées l’une vers l’autre. Il y a toujours un lien tangible, très fort. Elles peuvent avoir l’impression de s’être toujours connues, alors qu’elles ne se sont rencontrées que depuis peu (sur le plan terrestre), elles n’ont pas besoin de se parler, ou finissent les phrases l’une de l’autre, les âmes jumelles ont une connexion très forte.

Est-ce que l’on a tous une âme soeur, ou une âme jumelle ? Et est-ce que l’on peut avoir plusieurs âmes soeurs, ou plusieurs âmes jumelles ?

Nous avons tous au moins une âme soeur, et même en général plusieurs (jusqu’à sept ou huit, exceptionnellement plus). Mais tout le monde n’a pas une âme jumelle.

Nos âmes soeurs, ou jumelles ne sont pas forcément incarnées en même temps que nous, et il peut arriver que l’on ne les croise pas pendant plusieurs vies. Il peut en résulter une impression d’être “seul(e) au monde”, de rechercher “désespérément sa moitié”.

Actuellement, une tendance énergétique semble se dessiner; l’une des âmes est incarnée, et l’autre (âme soeur ou âme jumelle) est restée dans l’astral, et guide celle qui s’est incarnée sur Terre. Les deux âmes ne sont donc pas sur le même plan de conscience. Encore une fois, pour la personne qui est sur Terre, il peut s’ensuivre une impression de vide, de solitude, de recherche intense de complétude, ou alors, lorsqu’on est avancé sur le chemin spirituel, il peut se mettre en place un lien merveilleux avec l’au-delà, un lien intense, réel, avec son âme soeur ou âme jumelle. Une communication tangible se met en place, et l’on se sent guidé, aimé et protégé par son âme soeur ou son âme jumelle. Il peut y avoir union cosmique avec son âme soeur, ou son âme jumelle, même si les deux âmes ne sont pas sur le même plan.

Pour finir voici quelques exemples d’âmes jumelles célèbres :

. L’empereur moghol Shah Jahan et son épouse bien aimée Bégum Bilqis Makani, pour qui il fit construire le fameux Taj Mahal (Inde), en sa mémoire (elle mourut en donnant naissance à leur quatorzième enfant).

. Juliette Gréco et Miles Davis (une très grande histoire d’amour, faite de joies et de tourments)

. Victor Hugo et Juliette Drouet (elle est restée sa maitresse pendant près de 50 ans, à l’aimer en restant dans l’ombre, alors qu’il n’a jamais quitté sa femme. Il l’installera auprès de lui après le décès de son épouse)

. Aristote Onassis et Maria Callas (amour sublimé, torturé, caché).

 

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.
 

 

Consultation voyant et médium : les pièges à éviter

Lorsque vous allez voir un voyant, ou un médium, fiez-vous avant tout à votre intuition, à votre instinct. Si vous êtes mal à l’aise en présence du voyant ou du médium, si vous avez une réserve que vous n’expliquez pas, écoutez-vous ! Faites-vous confiance ! C’est que ce voyant ou ce médium n’est peut-être pas compatible avec vous, avec vos énergies.

Fiez-vous également à votre bon sens ! Le bouche à oreille est en général un bon procédé. Avoir des retours de personnes qui ont consulté un voyant ou un médium en particulier, est toujours mieux que de vous fiez à une pub tapageuse, qui en met plein les yeux, avec des promesses douteuses (retour de l’être aimé, gain d’une forte somme d’argent, …).

Et par dessus tout, si le voyant ou le médium vous fait peur en vous annonçant des évènements négatifs, s’il vous maintient dans la dépendance (le consulter régulièrement, …), fuyez !

Vous pouvez bien évidemment consulter un voyant, un médium que vous ne connaissez pas, et que personne ne vous a conseillé. Faites jouer encore une fois votre intuition. Ce que dit ce médium, ce voyant, ou ce que vous pouvez lire sur lui, sur ses activités, vous inspire, résonne en vous, vous parle, vous vous sentez en confiance … . Bref, n’y allez pas à l’aveugle, mais prenez le recul nécessaire pour vous faire une opinion.

Un bon voyant, un bon médium peut se tromper (il n’est pas Dieu …), mais ne doit jamais en aucun cas vous maintenir sous sa coupe. Il doit vous laisser votre pouvoir de décision et de jugement sur les évènements de votre vie. Il peut vous donner des conseils, suivant les informations qu’il aura récolté sur votre avenir ou sur votre vie spirituelle, mais ne doit jamais décider à votre place de ce qui est bon pour vous, ou non.

Un voyant va vous parler essentiellement de votre avenir. Un médium peut vous parler de votre avenir, mais également de votre évolution spirituelle, de votre âme. Le voyant, et le médium peuvent également aller voir dans votre passé.

Vous devez toujours garder en mémoire que rien n’est inéluctable, et que l’avenir se modifie sans cesse, en fonction de vos pensées, de vos actes, de votre évolution. C’est pourquoi il peut parfois arriver que vous alliez voir un voyant ou un médium qui vous donne en janvier une information sur votre avenir, et qu’il ne vous redonne pas la même information quelques mois plus tard, car votre avenir se sera modifié en fonction de ce que vous aurez fait entre temps.

Ne perdez pas de vue que l’on reste maitre de son propre destin, et que le but premier de l’incarnation sur Terre est d’évoluer positivement vers son être profond.

Vous faire confiance pour mener votre vie reste encore le meilleur des choix. Le voyant, le médium peut  simplement être une aide précieuse et bienvenue sur votre chemin, le chemin qu’il vous appartient de faire.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

Etre médium et être voyant : ce n’est pas la même chose !

Être voyant et être médium, est-ce pareil ? Eh bien non, ce n’est pas la même chose !

Être voyant, c’est soulever “un coin du voile” pour aller piocher des informations probables sur l’avenir.

Être médium, c’est communiquer avec les autres plans de conscience. Un médium est un intermédiaire entre deux ou plusieurs mondes, d’où son nom de “médium”, “au milieu de”. Il peut ainsi communiquer avec les personnes décédées, situées sur un autre plan, avec les êtres de lumière, avec les animaux, les végétaux, et si on veut vraiment pousser plus loin avec les mondes extraterrestres … . Bref, avec tous les plans de conscience situés en dehors de notre plan terrestre, ou situés en dehors de notre compréhension humaine.

Peut-on être médium et être voyant tout à la fois ? Oui, bien sûr. Un médium peut également être voyant, car il peut aller chercher des informations sur l’avenir, sur certains plans de conscience, et communiquer avec des êtres de lumière, par exemple, qui lui donneront des informations sur l’avenir.

Pour la voyance, on devrait en principe toujours parler d’évènements possibles, ou probables, rarement d’évènements inéluctables, car l’homme a son libre-arbitre, et si les grandes lignes sont tracées, il a cependant la liberté d’en modifier le cours, en fonction de ses agissements, de ses pensées, de son  évolution, et de sa compréhension de la vie.

Être médium, être voyant doit être une philosophie de vie pour celui qui est sur ce chemin.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.

 

 

 

Communiquer avec son guide spirituel

Entrer en contact avec son guide spirituel : c’est à la portée de chacun, et avec les nouvelles énergies qui s’ouvrent pour la Terre, je dirais que cela est même souhaitable.

Il n’est pas utopiste de vouloir contacter son guide spirituel, aussi appelé ange gardien, guide de lumière, ou être de lumière. Le guide de lumière n’attend que cela, et est tout disposé à votre égard.

En effet, communiquer avec son guide spirituel, en toute conscience, lui facilite grandement la mission de guidance qu’il a vis à vis de vous. Il peut ainsi mieux vous protéger, et vous êtes plus réceptif(ve), plus ouvert(e) aux intuitions qu’il vous envoie … .

Prenez bien conscience de la présence de votre guide spirituel, à vos cotés, sans cesse; vous n’êtes jamais seul(e), même dans vos désespérances les plus cruciales … .

Alors comment prendre contact avec son guide spirituel ? Comment communiquer avec son guide de Lumière ? De la manière la plus simple qui soit, en lui … parlant !  Parlez-lui comme vous parleriez à un ami, à un confident intime. Sachez que le guide de lumière sait tout de vous, plus que vous n’en connaitrez jamais vous-même ! Vous ne pouvez rien lui cacher, pas même les choses que vous souhaitez occulter, toutes vos zones d’ombres inavouables … . Le guide spirituel n’est pas dans le jugement. Le guide de lumière est Amour inconditionnel. Vous êtes aimé(e) infiniment.

Comment communiquer avec son guide spirituel ? Parlez avec le coeur, avec “foi”, et cela atteindra toujours son but. Si vous êtes trop dans le mental, à intellectualiser le concept, vous empêchez le lien de se tisser avec le guide spirituel. Vous devez dire, demander avec l’ouverture du coeur; c’est la condition pour avoir un contact avec son guide de Lumière.

Vous pouvez également tenter (sous certaines conditions strictes) l’écriture inspirée (appelée aussi écriture médiumnique), pour communiquer avec votre guide spirituel. C’est ce que j’ai fait, et que j’explique dans mon livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

On peut tout demander à un guide spirituel;  on peut lui demander de prendre notre fardeau, notre tristesse ou notre peine, on peut lui demander de nous aider à avancer sur le chemin, ou de nous aider à dénouer une situation difficile, etc … .

Le guide spirituel peut répondre à nos questions, nous donner des solutions, mais toujours dans le respect de notre libre-arbitre. Le guide de lumière n’impose jamais rien, il suggère … .Il faut donc être attentif à toutes ces petites coïncidences, ou synchronicités, qui bien sûr n’en sont pas, et qui nous mettent sur la voie pour trouver la solution à notre problème … .

Le lien avec le guide spirituel peut être fort, tangible, très réel, puisque cela va jusqu’à la communication directe par télépathie pour les personnes médiums. Communiquer avec son guide de Lumière peut s’apprendre, se développer, en développant la médiumnité, l’intuition, par le biais de la méditation, notamment, ou lors de stages spécifiques.

Le principal est de se faire confiance, et de faire avec le coeur. On est alors toujours dans le vrai, dans le juste.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.


 

 

 

Devenir médium (peut-on devenir médium ?)

Est-ce que l’on est (nait) médium à la base, ou est-ce que l’on peut devenir médium par la suite ?

C’est une question récurrente, que beaucoup de personnes se posent, et qui divise toujours l’opinion … .

En tant que médium, je pense que beaucoup de personnes peuvent devenir médium. Tout le monde a des facultés médiumniques, que l’on développe plus ou moins, suivant son chemin de vie. On peut être médium depuis tout jeune, ou devenir médium de plus en plus, au fil de notre parcours … .

Il est évident que si l’on rabroue sans cesse un petit enfant qui voit des choses que les adultes ne voient pas, en grandissant, il va fermer ses facultés médiumniques. A l’inverse un enfant dont on accueille favorablement ses dires à ce sujet (sans pour autant le pousser à cela), va grandir en confiance par rapport à ses perceptions médiumniques merveilleuses, et elles vont pouvoir s’épanouir naturellement. 

Il y a ensuite un choix d’incarnation : a-t-on choisi de vivre la médiumnité dans cette présente vie ? A-t-on choisi d’être médium ou de devenir médium dans cette incarnation ? Vous qui lisez ces lignes, et qui vous intéressez à la médiumnité, certainement que oui, sinon vous ne seriez pas entré sur mon site. Après, reste à savoir jusqu’à quel point vous pouvez être médium, ou jusqu’à quel degré vous pouvez développer votre médiumnité pour devenir médium.

Il est normal et logique que de plus en plus de personnes se tournent vers l’ouverture spirituelle et la médiumnité, car les énergies terrestres qui changent nous poussent vers cela. Il nous faut vivre à présent différemment, et ces nouvelles énergies terrestres qui se mettent en place donnent plus de possibilités énergétiques d’être médium, ou de devenir médium.

Comme je l’explique dans mon livre “Devenir médium: le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions, pour devenir médium il faut vous orienter vers une recherche intérieure de votre être spirituel. Ce serait trop long à développer ici, mais disons simplement que cela en passe notamment par la méditation, et par la prière spirituelle (je ne parle pas ici de religion), qui vous permet de vous connecter à votre guide spirituel. Prenez l’habitude de parler à vos êtres de Lumière, et d’être à l’écoute de leurs réponses, de tous ces petits signes qu’ils vous envoient. Cela favorise l’ouverture à la médiumnité. Vos guides de Lumière  peuvent grandement vous aider à devenir médium.

Les stages pour devenir médium, bien encadrés (attention à ne pas faire n’importe quoi, choisissez bien la personne capable de vous mener vers votre médiumnité) peut être également un bon plus, un déclencheur pour vous permettre de devenir médium. 

Mais n’oubliez pas que tout repose en vous, et qu’une aide extérieure bienvenue doit rester une aide extérieure, et ne peut pas se substituer à vos ressentis !

Ensuite, il faut vous interroger sur vos motivations profondes : pourquoi souhaitez-vous devenir médium ? Être médium vous oriente en principe à servir la Lumière, à être dans l’aide à l’autre. Vous avez une responsabilité.

Devenir médium, c’est aussi vivre avec une certaine philosophie de vie au quotidien. Vous ne pourrez pas dissocier votre médiumnité, de votre vie de tous les jours. Il vous faudra rester dans des énergies positives.

Enfin, loin de moi l’idée d’être alarmiste, je souhaite simplement mettre en garde : il ne faut pas faire n’importe quoi, n’importe comment ! Devenir médium n’est pas anodin, et peut être dommageable pour toute personne qui n’est pas prête, trop fragile émotionnellement ou psychologiquement.

Si vous vous intéressez à la médiumnité, si vous pressentez des choses, si vous avez envie de devenir médium, faites des recherches, des lectures, des expériences, laissez-vous guider. Et faites-vous confiance, avant toute chose; c’est la base, c’est votre clé.

Géraldine Garance.
Médium et Auteur du livre “Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière” Vibrance Éditions.

Je vous offre ce texte avec joie, pour votre cheminement spirituel personnel. Vous pouvez le lire, le relire … . C’est un texte unique, inspiré par mes guides de lumière.
Si vous souhaitez copier tout ou partie de ce texte, et/ou l’utiliser, je vous remercie de me demander l’autorisation au préalable, afin de rester dans des énergies positives d’Amour et de respect de mon être. Merci pour votre compréhension.