Discussion avec les entités d’une maison …

En visite le week-end dernier en Dordogne, j’arrive dans la région, et je ressens fortement les lieux, la nature, les forces telluriques … . C’est magique. Je me laisse aussi imprégner par ce que racontent les châteaux, leurs pierres, et les villages alentours, je vois certaines images d’un autre temps, je ressens des gens, des vies lointaines … .

Quand j’entre dans la maison où je loge pour le week-end, le froid s’abat immédiatement sur moi; un froid pénétrant, je suis glacée de l’intérieur.
Pourtant, notre hôte a eu la délicatesse de faire un bon feu pour notre arrivée.
Je me mets à claquer des dents; je sais d’emblée que nous sommes plus nombreux qu’il n’y parait; nous ne sommes pas seuls, mais combien d’entités sont là ? Deux, trois ? Je ne cherche pas pas définir le nombre exact, mais je sais qu’ils sont plusieurs.
Je n’ai pas peur, car il n’y a aucune raison d’avoir peur. Il n’y a pas de danger, et ils sont chez eux; c’est plutôt moi l’intruse.
Mes enfants ont également tout de suite repéré qu’il y avait des “gens” dans la maison, et me prévienne déjà qu’ils n’iront pas dormir tous seuls là-haut dans les chambres …
Je les rassure, et je repousse pour l’instant le contact avec ces entités, je le diffère, car ce n’est pas le moment, je suis affairée à d’autres occupations, et je n’ai pas d’occasion pour m’isoler tranquillement afin d’entamer la conversation.

La soirée s’avance, mes enfants ont accepté d’aller se coucher, parce qu’ils dorment ensemble, et lorsque je vais moi-même me coucher, il est très tard, je suis vraiment fatiguée, je n’ai qu’une envie, c’est dormir … .
Je sens bien que les entités sont là, dans ma chambre, ils sont trois, mais je leur demande s’ils veulent bien patienter jusqu’au lendemain … je m’endors ….

Le lendemain matin, après avoir très mal dormi (je pense que j’ai dû passer une partie de la nuit en décorporation avec eux mais je n’en ai pas le souvenir), je les retrouve au pied de mon lit.
J’entame enfin la conversation; il y a deux hommes et une femme, ils ont habité cette maison, il y a bien longtemps, et ont fait partie de la famille de notre hôte.

Je leur demande s’ils veulent que je les fasse passer vers la Lumière, vers l’au-delà, mais ils me disent qu’ils se sentent bien dans cette maison. C’est leur maison, et ils l’aiment. Ils sont simplement curieux vis à vis de moi, qui peut les capter, et ont envie de parler un peu … .

Je n’insiste pas pour les faire passer, respectant leur libre choix …

La journée du samedi se passe, à l’extérieur de la maison, puis deuxième nuit sur place, je les sens toujours présents. La journée du dimanche se déroule également en dehors de la maison, mais dans l’après-midi, alors que je range les affaires pour repartir, ces entités reprennent finalement contact avec moi; ils ont réfléchi, ils ont entrevu la Lumière, cela les attire, ils veulent que je les fasse passer … .

Je m’exécute donc, et finalement, je les ai fait passer vers la Lumière.

♥ ♥ ♥

Géraldine Garance
Médium et auteur du livre “Devenir médium” Vibrance Éditions

Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à condition de ne pas le modifier, de noter que j’en suis l’auteur, ainsi que la référence de mon site. Merci !